La tour est reconnaissable par ses créneaux. C'est une pièce à longue portée : elle peut être déplacée d'autant de cases qu'on le souhaite, sans pouvoir sauter par-dessus une autre pièce.

 

Voir le nom dans d'autres langues.

Le sommet du fou évoque la forme d'une mitre d'évêque car en anglais, cette pièce est  désignée comme l'évêque.

Mais en russe, elle est désignée comme l'éléphant. Le mot fou viendrait du mot arabe al-fil, (éléphant).

Voir le nom dans d'autres langues.

La dame est la pièce la plus puissante du jeu d'échecs. On la reconnaît grâce à sa couronne.
En anglais, la pièce s'appelle Queen (reine). En français, on emploie le mot dame pour éviter la confusion avec le roi quand on note sa partie et que l'on désigne uniquement les pièces par leur initiale.

Voir le nom dans d'autres langues.

Le cavalier est très reconnaissable par sa tête de cheval. C'est la seule pièce qui peut ssauter par-dessus une autre pièce.

Voir le nom dans d'autres langues.

Le roi porte en génral une croix à son sommet. C'est la pièce clé du jeu d'échecs car dès qu'un roi est menacé de capture certaine au prochain coup, la partie est finie.

Voir le nom dans d'autres langues.

Le pion est la pièce la moins mobile du jeu et pour cette raison la moins forte mais chaque camp en possède 8.

 

Voir le nom dans d'autres langues.